Z-Innovation 17/06/16

17/06/16 à 20:00 - Mise à jour à 20:00

L'année dernière, plus de 2,5 milliards d'euros ont été investis dans ce que l'on appelle "Fin Tech", ces start-ups technologiques qui tentent de moderniser l'univers financier. Le phénomène récent des start-ups disruptives (terme consacré, mais on peut aussi dire " perturbantes ") désireuses de faire éclater le secteur financier grâce à toute une série d'applications nouvelles est donc en plein essor. Quelques examples: Gambit et Assurpharma.

L'année dernière, plus de 2,5 milliards d'euros ont été investis dans ce que l'on appelle "Fin Tech", ces start-ups technologiques qui tentent de moderniser l'univers financier. Le phénomène récent des start-ups disruptives (terme consacré, mais on peut aussi dire " perturbantes ") désireuses de faire éclater le secteur financier grâce à toute une série d'applications nouvelles est donc en plein essor. Quelques examples: Gambit et Assurpharma.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Nos partenaires