Z-Innovation 29/06/17

29/06/17 à 20:00 - Mise à jour à 27/06/17 à 18:59

L'agence spatiale ESA travaille avec Thales Alenia Space, IC-sense et le centre de recherche imec pour le développement de puces électroniques pour la navigation spatiale. Ces puces doivent répondre à des normes extrêmement sévères : elles doivent résister à la chaleur et aux radiations, et être capables de s'autoréparer dans l'espace en cas de dommage. Contrairement aux puces pour smartphones et autres applications de grande consommation, ces puces ne sont pas fabriquées dans de grandes usines. Elles ne font donc pas l'objet d'une production de masse, mais sont un produit belge de haute technologie, fabriqué sur mesure.

L'agence spatiale ESA travaille avec Thales Alenia Space, IC-sense et le centre de recherche imec pour le développement de puces électroniques pour la navigation spatiale. Ces puces doivent répondre à des normes extrêmement sévères : elles doivent résister à la chaleur et aux radiations, et être capables de s'autoréparer dans l'espace en cas de dommage. Contrairement aux puces pour smartphones et autres applications de grande consommation, ces puces ne sont pas fabriquées dans de grandes usines. Elles ne font donc pas l'objet d'une production de masse, mais sont un produit belge de haute technologie, fabriqué sur mesure.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires