Bruxelles: les mandataires publics dans l'opascité 07/12/17

07/12/17 à 12:25 - Mise à jour à 13:16

Les Musahars, au plus bas de l'échelle sociale indienne, survivent en mangeant des rats. Méprisés même par les communautés les plus démunies du pays, ils sont souvent victimes de discrimination, malgré les efforts du gouvernement et d'organismes privés pour les réhabiliter.

Les Musahars, au plus bas de l'échelle sociale indienne, survivent en mangeant des rats. Méprisés même par les communautés les plus démunies du pays, ils sont souvent victimes de discrimination, malgré les efforts du gouvernement et d'organismes privés pour les réhabiliter.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires