L'épargnant belge, le grand perdant... 24/04/18

24/04/18 à 11:51 - Mise à jour à 14:02

L'épargnant belge, grand perdant de la politique monétaire de la Banque centrale européenne. Une politique de taux bas qui profite, certes, aux emprunteurs mais qui pèse lourdement sur le rendement de nos livrets. Au point que nous serions même les plus mal lotis de toute la zone euro.

L'épargnant belge, grand perdant de la politique monétaire de la Banque centrale européenne. Une politique de taux bas qui profite, certes, aux emprunteurs mais qui pèse lourdement sur le rendement de nos livrets. Au point que nous serions même les plus mal lotis de toute la zone euro.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires