Les relations belgo-russes à l'épreuve des sanctions 06/04/18

06/04/18 à 14:59 - Mise à jour à 16:03

Les autorités russes ont décidé d'expulser un diplomate belge en poste à Moscou, en représailles à une mesure semblable décidée par notre gouvernement, dans le sillage de l'empoisonnement en Angleterre de l'ex-espion russe Sergueï Skripal. Un nouveau régime de sanctions qui semble ne pas inquiéter le milieux des affaires, puisque notre pays figure parmi les pionniers de l'investissement dans ce pays.

Les autorités russes ont décidé d'expulser un diplomate belge en poste à Moscou, en représailles à une mesure semblable décidée par notre gouvernement, dans le sillage de l'empoisonnement en Angleterre de l'ex-espion russe Sergueï Skripal. Un nouveau régime de sanctions qui semble ne pas inquiéter le milieux des affaires, puisque notre pays figure parmi les pionniers de l'investissement dans ce pays.

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires