A Bornéo, des bûcherons cessent les coupes de bois illégales 23/09/16

23/09/16 à 14:17 - Mise à jour à 12:11

A Manjau, village isolé de Bornéo, des gangs de bûcherons coupaient sans autorisation de vieux arbres de la forêt tropicale pour les vendre à des marc. Mais depuis peu, nombre d'entre eux ont cessé ces activités illégales... en échange de soins médicaux bon marché et d'une reconversion.

A Manjau, village isolé de Bornéo, des gangs de bûcherons coupaient sans autorisation de vieux arbres de la forêt tropicale pour les vendre à des marc. Mais depuis peu, nombre d'entre eux ont cessé ces activités illégales... en échange de soins médicaux bon marché et d'une reconversion.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires