A Paris, les migrants obligés de se cacher pour dormir 11/10/17

11/10/17 à 12:34 - Mise à jour à 10:28

A Paris, le campement de migrants a disparu devant le centre humanitaire, mais de mini-campements se multiplient à l'abri des regards, désolant les associations qui voient là une traduction amère du "Plus personne à la rue" promis par Emmanuel Macron.

A Paris, le campement de migrants a disparu devant le centre humanitaire, mais de mini-campements se multiplient à l'abri des regards, désolant les associations qui voient là une traduction amère du "Plus personne à la rue" promis par Emmanuel Macron.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos