Au Cap, le blues des victimes de la crise immobilière 12/09/17

12/09/17 à 15:21 - Mise à jour à 13:15

En Afrique du Sud, après un boom immobilier, la ville du Cap (Sud) change petit à petit de visage : avec l'augmentation du prix des logements, la classe moyenne est chassée du centre-ville au profit des plus aisés qui se réapproprient les quartiers. Cela s'appelle la "gentrification". Mais certains ont décidé de se battre contre les expulsions.

En Afrique du Sud, après un boom immobilier, la ville du Cap (Sud) change petit à petit de visage : avec l'augmentation du prix des logements, la classe moyenne est chassée du centre-ville au profit des plus aisés qui se réapproprient les quartiers. Cela s'appelle la "gentrification". Mais certains ont décidé de se battre contre les expulsions.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires