Au Japon, les déboires de l'économie du partage 28/06/18

28/06/18 à 15:43 - Mise à jour à 13:38

Des milliers de réservations Airbnb rayées de la carte, Uber réduit à livrer des repas: entre législation très stricte et réticences des habitants, le Japon mène la vie dure aux géants de l'économie collaborative qui prospèrent ailleurs.

Des milliers de réservations Airbnb rayées de la carte, Uber réduit à livrer des repas: entre législation très stricte et réticences des habitants, le Japon mène la vie dure aux géants de l'économie collaborative qui prospèrent ailleurs.

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires