Au Laos, des bénévoles pour secourir les blessés de la route 30/08/16

30/08/16 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Vientiane, la capitale laotienne ressemble à une grosse bourgade endormie mais la nuit la vitesse et l'alcool en font l'une des villes les plus accidentogènes de la région. Et sans service de secours public, les blessés s'en remettent à des associations.

Vientiane, la capitale laotienne ressemble à une grosse bourgade endormie mais la nuit la vitesse et l'alcool en font l'une des villes les plus accidentogènes de la région. Et sans service de secours public, les blessés s'en remettent à des associations.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires