Au Nigeria, le "tord-boyaux qui tue" fait des ravages 28/10/15

28/10/15 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Au Nigeria, la vente et la consommation d'alcools artisanaux est importante dans les villes comme les campagnes. Le plus connu, l'"Ogogoro", est une eau-de-vie distillée clandestinement qui coûte quelques centimes d'euros mais dans certains cas, elle est mortelle.

Au Nigeria, la vente et la consommation d'alcools artisanaux est importante dans les villes comme les campagnes. Le plus connu, l'"Ogogoro", est une eau-de-vie distillée clandestinement qui coûte quelques centimes d'euros mais dans certains cas, elle est mortelle.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos