Au Nord de l'Afghanistan, la Route de la Soie est au point mort 25/05/16

25/05/16 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Hairatan, à la frontière avec l'Ouzbékistan et ancienne étape afghane de la Route de la Soie, vivote depuis deux ans et entraîne tout le Nord afghan dans sa déprime économique. La faute, notamment, au retrait des troupes de l'Otan.

Hairatan, à la frontière avec l'Ouzbékistan et ancienne étape afghane de la Route de la Soie, vivote depuis deux ans et entraîne tout le Nord afghan dans sa déprime économique. La faute, notamment, au retrait des troupes de l'Otan.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Nos partenaires