Birmanie: le golf, symbole de la démocratisation 16/03/16

16/03/16 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Quand la Birmanie était dirigée par la junte, seuls les militaires hauts gradés et leurs riches amis avaient l'habitude de fouler les terrains de golf du pays, mais une mini-révolution a permis à une jeune génération d'éclore. Une petite poignée de nouveaux professionnels toutefois confrontés à des infrastructures rares et mal entretenues.

Quand la Birmanie était dirigée par la junte, seuls les militaires hauts gradés et leurs riches amis avaient l'habitude de fouler les terrains de golf du pays, mais une mini-révolution a permis à une jeune génération d'éclore. Une petite poignée de nouveaux professionnels toutefois confrontés à des infrastructures rares et mal entretenues.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires