Des "mafias de l'eau" au Pakistan 05/10/15

05/10/15 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Avec ses 20 millions d'habitants et sa superficie équivalente à 33 fois celle de Paris, Karachi, plus grande ville du Pakistan, peine à étancher sa soif. Et des mafias de l'eau profitent des pénuries pour piller le réseau et revendre le précieux liquide au prix fort, aux habitants les plus pauvres.

Avec ses 20 millions d'habitants et sa superficie équivalente à 33 fois celle de Paris, Karachi, plus grande ville du Pakistan, peine à étancher sa soif. Et des mafias de l'eau profitent des pénuries pour piller le réseau et revendre le précieux liquide au prix fort, aux habitants les plus pauvres.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires