Des super-lobbyistes pour Uber 06/05/16

06/05/16 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Uber engage huit personnalités de renom pour son nouveau Comité de conseil en politique publique, un comité de lobbyistes chargé de débloquer la situation dans certaines villes où la start-up est interdite. Nommée à la tête de ce comité : Neelie Kroes, l'ancienne commissaire europénne à la Concurrence, puis à l'Agenda politique européen.

Uber engage huit personnalités de renom pour son nouveau Comité de conseil en politique publique, un comité de lobbyistes chargé de débloquer la situation dans certaines villes où la start-up est interdite. Nommée à la tête de ce comité : Neelie Kroes, l'ancienne commissaire europénne à la Concurrence, puis à l'Agenda politique européen.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Nos partenaires