En Corée du Sud, le travail à perpétuité des personnes âgées 11/05/18

11/05/18 à 19:20 - Mise à jour à 17:14

Théoriquement, Park Jae-yeol, 71 ans, aurait dû prendre sa retraite il y a onze ans. Mais les pensions sont maigrelettes et six jours par semaine, il livre des colis à Séoul. Au total, un million de Sud-Coréens sont contraints de continuer à travailler bien après 60 ans, l'âge officiel du départ à la retraite.

Théoriquement, Park Jae-yeol, 71 ans, aurait dû prendre sa retraite il y a onze ans. Mais les pensions sont maigrelettes et six jours par semaine, il livre des colis à Séoul. Au total, un million de Sud-Coréens sont contraints de continuer à travailler bien après 60 ans, l'âge officiel du départ à la retraite.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires