En quête de transparence après le dieselgate 13/01/17

13/01/17 à 17:30 - Mise à jour à 16:24

Au lendemain de l'accusation de fraude proférée contre le groupe Fiat Chrysler par les autorités américaines, le ministre fédéral des Consommateurs et la Febiac ont signé un accord pour promouvoir la transparence vis-à-vis des clients. Ils espèrent ainsi tourner la page du dieselgate.

Au lendemain de l'accusation de fraude proférée contre le groupe Fiat Chrysler par les autorités américaines, le ministre fédéral des Consommateurs et la Febiac ont signé un accord pour promouvoir la transparence vis-à-vis des clients. Ils espèrent ainsi tourner la page du dieselgate.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires