F&A: le marché belge risque la surchauffe 07/06/18

07/06/18 à 17:58 - Mise à jour à 15:53

D'après l'étude annuelle réalisée par la Vlerick Business School, les fusions-acqusitions enregistrées en Belgique étaient plus nombreuses et plus chères en 2017 qu'en 2016. De plus en plus de sociétés étrangères s'intéressent à nos pépites locales.

D'après l'étude annuelle réalisée par la Vlerick Business School, les fusions-acqusitions enregistrées en Belgique étaient plus nombreuses et plus chères en 2017 qu'en 2016. De plus en plus de sociétés étrangères s'intéressent à nos pépites locales.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires