Frappée par la crise, Beautor ne croit plus à la politique 14/12/16

14/12/16 à 18:29 - Mise à jour à 17:25

A Beautor dans l'Aisne, la politique on n'y croit plus trop depuis la fermeture de l'usine qui faisait vivre la ville depuis le début du 20e siècle. A l'approche de l'élection présidentielle, ce sentiment d'oubli et de délaissement pourrait faire grimper l'abstention et le vote Front national.

A Beautor dans l'Aisne, la politique on n'y croit plus trop depuis la fermeture de l'usine qui faisait vivre la ville depuis le début du 20e siècle. A l'approche de l'élection présidentielle, ce sentiment d'oubli et de délaissement pourrait faire grimper l'abstention et le vote Front national.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires