Japon: une île fantôme fait face à son passé trouble16/02/17

16/02/17 à 17:40 - Mise à jour à 16:34

Hashima, petite île japonaise abandonnée, fut en 1960 le lieu le plus densément peuplé du monde, une mini-ville habitée de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants, toute consacrée à la récolte du charbon sous-marin. L'île surnommée Gunkanjima porte aussi en elle la blessure du travail forcé chinois et coréen pendant l'occupation japonaise pendant la première partie du XXème siècle.

Hashima, petite île japonaise abandonnée, fut en 1960 le lieu le plus densément peuplé du monde, une mini-ville habitée de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants, toute consacrée à la récolte du charbon sous-marin. L'île surnommée Gunkanjima porte aussi en elle la blessure du travail forcé chinois et coréen pendant l'occupation japonaise pendant la première partie du XXème siècle.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires