L'Afrique victime des faux médicaments 22/08/13

22/08/13 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

"Le médicament de la rue tue. La rue tue le médicament", avertit une banderole devant une pharmacie de Yaoundé. Au Cameroun, comme en Côte d'Ivoire, au Kenya, ou encore à Kinshasa, le trafic de faux médicaments est un fléau qui enrichit des contrefacteurs au cynisme sans limite

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires