L'avion qui valait 20 milliards 27/12/17

27/12/17 à 17:33 - Mise à jour à 12/01/18 à 15:29

20 milliards d'euros sur 20 ans, 5 000 emplois à haute valeur technologique et un partenariat stratégique et économique. C'est ce que propose la France si la Belgique achète les Rafales du constructeur Dassault, pour remplacer ses F-16.

20 milliards d'euros sur 20 ans, 5 000 emplois à haute valeur technologique et un partenariat stratégique et économique. C'est ce que propose la France si la Belgique achète les Rafales du constructeur Dassault, pour remplacer ses F-16.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires