L'enfer des embouteillages, un combat quotidien au Caire 27/01/17

27/01/17 à 14:51 - Mise à jour à 13:44

Dans un concert de klaxons incessant, Mostafa Ekram affronte chaque jour la frénésie des embouteillages du Caire, les piétons qui traversent à tout moment, les tuk-tuk qui slaloment entre les voitures et même les carrioles tirées par des ânes. Une scène familière au Caire, mégalopole de quelque 20 millions d'habitants où le code de la route est rarement respecté et où les embouteillages coûtent très cher.

Dans un concert de klaxons incessant, Mostafa Ekram affronte chaque jour la frénésie des embouteillages du Caire, les piétons qui traversent à tout moment, les tuk-tuk qui slaloment entre les voitures et même les carrioles tirées par des ânes. Une scène familière au Caire, mégalopole de quelque 20 millions d'habitants où le code de la route est rarement respecté et où les embouteillages coûtent très cher.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos