La Belgique peine à séduire 11/06/18

11/06/18 à 19:01 - Mise à jour à 12/06/18 à 15:44

C'est un succès en demi-teinte que met en lumière la nouvelle étude d'EY sur l'attractivité belge en 2017. Avec 215 projets d'investissements étrangers, soit une hausse de 7,5% par rapport à 2016, la Belgique continue sur sa bonne lancée, sans toute fois pouvoir rivaliser avec le Royaume-Uni, l'Allemagne ou la France. A eux trois, ces pays se partagent 50% des projets d'investissements étrangers en Europe.

C'est un succès en demi-teinte que met en lumière la nouvelle étude d'EY sur l'attractivité belge en 2017. Avec 215 projets d'investissements étrangers, soit une hausse de 7,5% par rapport à 2016, la Belgique continue sur sa bonne lancée, sans toute fois pouvoir rivaliser avec le Royaume-Uni, l'Allemagne ou la France. A eux trois, ces pays se partagent 50% des projets d'investissements étrangers en Europe.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Nos partenaires