La destruction de bidonvilles à Lagos nourrit la colère 02/12/16

02/12/16 à 12:18 - Mise à jour à 11:13

Chassés de chez eux et abandonnés à leur sort, les pêcheurs d'Otodo Gbame sont les dernières victimes de la croisade lancée par les autorités pour rendre Lagos, mégapole nigériane tentaculaire de 20 millions d'habitants, plus fonctionnelle.

Chassés de chez eux et abandonnés à leur sort, les pêcheurs d'Otodo Gbame sont les dernières victimes de la croisade lancée par les autorités pour rendre Lagos, mégapole nigériane tentaculaire de 20 millions d'habitants, plus fonctionnelle.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires