La malnutrition, autre drame humain imposé par Boko Haram 04/09/17

04/09/17 à 14:45 - Mise à jour à 12:39

Selon les Nations unies, 9,2 millions de personnes souffrent d'un déficit alimentaire dans la région du lac Tchad, touchée par les violences de Boko Haram aux confins du Nigeria, du Niger, du Cameroun et du Tchad. Au Nigeria, 50.000 enfants risquent de mourir de faim.

Selon les Nations unies, 9,2 millions de personnes souffrent d'un déficit alimentaire dans la région du lac Tchad, touchée par les violences de Boko Haram aux confins du Nigeria, du Niger, du Cameroun et du Tchad. Au Nigeria, 50.000 enfants risquent de mourir de faim.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires