La vie servile des "salarymen" japonais 09/10/14

09/10/14 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Les "salarymen", ces millions de dociles fantassins de la "Japan Inc", envahissent au sortir des bureaux les rues des grandes villes du Japon pour aller boire, rire, parler, se désinhiber "entre collègues", et oublier les heures interminables de boulot.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires