La violence politique au KwaZulu-Natal 08/11/17

08/11/17 à 14:36 - Mise à jour à 13:31

Dans la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (est), la politique est un jeu dangereux. Depuis l'an dernier, plus de 40 militants y ont été abattus, victimes d'une guerre sans merci pour le contrôle de la branche locale du Congrès national africain (ANC) au pouvoir.

Dans la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (est), la politique est un jeu dangereux. Depuis l'an dernier, plus de 40 militants y ont été abattus, victimes d'une guerre sans merci pour le contrôle de la branche locale du Congrès national africain (ANC) au pouvoir.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires