Le Pakistan commence à sévir contre le trafic d'organes 27/06/17

27/06/17 à 14:39 - Mise à jour à 12:32

Le Pakistan est de longue date une plateforme internationale pour le trafic d'organes. Les autorités se disent impuissantes pour lutter contre cette criminalité. Mais une descente dans un hôpital clandestin montre qu'elles ont décidé de commencer à sévir.

Le Pakistan est de longue date une plateforme internationale pour le trafic d'organes. Les autorités se disent impuissantes pour lutter contre cette criminalité. Mais une descente dans un hôpital clandestin montre qu'elles ont décidé de commencer à sévir.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires