Le sort incertain des réfugiés du Dadaab 17/05/18

17/05/18 à 13:11 - Mise à jour à 11:06

En mai 2016 le gouvernement kenyan annonce la fermeture du camp de Dadaab qui compte alors près de 350.000 habitants, principalement des somaliens. Deux ans plus tard le camp n'est toujours pas fermé, et l'incertitude règne sur son avenir.

En mai 2016 le gouvernement kenyan annonce la fermeture du camp de Dadaab qui compte alors près de 350.000 habitants, principalement des somaliens. Deux ans plus tard le camp n'est toujours pas fermé, et l'incertitude règne sur son avenir.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires