Les civils de la Ghouta orientale pris au piège des violences 15/03/18

15/03/18 à 14:55 - Mise à jour à 13:50

Plus de 940 civils, dont environ 200 enfants, ont été tués depuis le 18 février dans les assauts sur la Ghouta orientale des forces progouvernementales syriennes qui cherchent à reprendre totalement ce dernier bastion rebelle aux portes de Damas, fief du pouvoir de Bachar al-Assad.

Plus de 940 civils, dont environ 200 enfants, ont été tués depuis le 18 février dans les assauts sur la Ghouta orientale des forces progouvernementales syriennes qui cherchent à reprendre totalement ce dernier bastion rebelle aux portes de Damas, fief du pouvoir de Bachar al-Assad.

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires