Les enfants face à la terreur 13/05/15

13/05/15 à 12:38 - Mise à jour à 13:41

Visages ensanglantés, corps sans tête, maisons brûlées: au camp de réfugiés de Dar-es-Salam, près du lac Tchad, les enfants rescapés de Boko Haram dessinent les atrocités qu'ils ont vécues au Nigeria.

Visages ensanglantés, corps sans tête, maisons brûlées: au camp de réfugiés de Dar-es-Salam, près du lac Tchad, les enfants rescapés de Boko Haram dessinent les atrocités qu'ils ont vécues au Nigeria.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires