Rêver d'Europe à tout prix... 14/06/17

14/06/17 à 13:49 - Mise à jour à 11:43

A Benin City, la capitale nigériane de départ de l'immigration clandestine, on ne prononce jamais le mot "prostitution". Dans le langage courant, les jeunes filles qui partent vers l'Italie ou la France ne vont pas faire le trottoir. Elles partent "se débrouiller".

A Benin City, la capitale nigériane de départ de l'immigration clandestine, on ne prononce jamais le mot "prostitution". Dans le langage courant, les jeunes filles qui partent vers l'Italie ou la France ne vont pas faire le trottoir. Elles partent "se débrouiller".

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires