Sortir de Raqa, une question de vie ou de mort 05/10/17

05/10/17 à 15:02 - Mise à jour à 12:56

"Ne ferme pas les yeux! Reste éveillé!", hurle un combattant syrien à son compagnon d'armes blessé à bord du Humvee qui se fraye un chemin au milieu des ruines de la ville de Raqa. A mesure que l'étau se referme sur les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans leur dernier carré à Raqa, l'évacuation des blessés vers les centres médicaux hors de la cité du nord de la Syrie, s'avère de plus en plus difficile.

"Ne ferme pas les yeux! Reste éveillé!", hurle un combattant syrien à son compagnon d'armes blessé à bord du Humvee qui se fraye un chemin au milieu des ruines de la ville de Raqa. A mesure que l'étau se referme sur les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans leur dernier carré à Raqa, l'évacuation des blessés vers les centres médicaux hors de la cité du nord de la Syrie, s'avère de plus en plus difficile.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos