Une pêche japonaise en Bretagne 02/01/17

02/01/17 à 16:08 - Mise à jour à 15:02

À première vue, malgré un petit trou entre les yeux, il ressemble à un merlan comme les autres. Dans la réalité, sa chair est bien meilleure grâce à un abattage par ikejime, une technique japonaise séculaire, depuis peu pratiquée.

À première vue, malgré un petit trou entre les yeux, il ressemble à un merlan comme les autres. Dans la réalité, sa chair est bien meilleure grâce à un abattage par ikejime, une technique japonaise séculaire, depuis peu pratiquée.

Trends/Tendances - Politiqueplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires