Moins de deux mois après un terrible avertissement sur ses résultats 2017, la société néo-louvaniste IBA a revu ses prévisions pluriannuelles à la baisse, ce qui n'a pas manqué de provoquer une nouvelle dégringolade du titre et de susciter quelques craintes pour ses perspectives à plus long terme.