90% des médicaments consommés finissent dans nos eaux usées. Ces rejets ont un impact considérable sur les écosystèmes et peuvent présenter des risques pour notre santé. Un processus innovant de traitement de la pollution médicamenteuse dans les eaux usées a été testé à la clinique Saint Pierre d'Ottignies-Louvain-La-Neuve.