La plupart des vêtements qui nous sont vendus, proviennent des pays à bas salaires. L'Amérique centrale possède une importante industrie textile, qui peut recourir à des zones de libre-échange, appelées maquillas. Mais les conditions de travail dans ces régions laissent généralement à désirer. L'ONG FOS a organisé une échange entre un représentant syndical du Salvador et une délégation syndical belge.