Il faut plus qu'une simple transition énergétique pour atteindre la neutralité carbone en Europe. D'autres secteurs, comme le secteur automobile, doivent également y contribuer en réduisant drastiquement leurs émissions CO2. Cela ressort d'une étude de l'opérateur de réseau Elia et de sa filiale allemande 50Hertz, présentée lors du Stakeholders Day virtuel de Bruxelles et de Berlin.