Notre pays a franchi une nouvelle étape vers un marché européen intégré de l'électricité. Désormais, le réseau à haute tension d'Elia et celui du gestionnaire de réseau allemand Amprion sont reliés via l'interconnexion ALEGrO. La liaison a été officiellement inaugurée à l'hôtel de ville d'Aix-la-Chapelle. Les deux pays peuvent désormais échanger 1 gigawatt d'électricité, ce qui équivaut à la capacité d'une grande centrale nucléaire.

Pour approvisionner le pays en électricité, la Belgique dispose d'un vaste réseau de lignes à haute tension, d'une longueur de 9.000 km. Le gestionnaire du réseau Elia tient compte de plus en plus de l'environnement dans lequel on place les pylônes et les câbles. Surtout dans les parcs naturels.

La Belgique veut évoluer vers une société à faibles émissions de carbone d'ici à 2050. Le gaz vert est un élément essentiel pour atteindre cet objectif. L'entreprise agro-industrielle Cinergie, de Fleurus, en voit le potentiel et a donc investi dans une installation de biométhane. Elle a récemment été raccordée au réseau de gaz. Pour la première fois, plusieurs communes de Wallonie recevront du gaz vert.

L'efficacité énergétique des bâtiments joue un rôle important dans la réalisation des objectifs climatiques. Il y a encore beaucoup à gagner, en particulier dans les vieilles habitations et les bâtiments publics. La société de logement social Le Foyer Anderlechtois s'en est également rendu compte. Elle a décidé en 2015 de réaliser un projet de rénovation à grande échelle pour des logements sociaux. À cette fin, un contrat de maintenance et de performance énergétique a été conclu avec Luminus Solutions.

Le secteur de l'énergie est en plein changement. Pendant le quatrième Open Innovation Challenge du gestionnaire de réseau Elia des start-ups du monde entier ont été invités pour elaborer des améliorations susceptibles de rendre plus efficaces les activités quotidiennes des gestionnaires de réseaux de transport. Heptasense, du Portugal, a convaincu le jury. Ils ont l'opportunité de poursuivre le développement de leur projet au sein d'Elia.

De plus en plus de transporteurs choisissent le LNG comme combustible pour les longues distances. La quinzième station-service LNG de Belgique s'est ouverte récemment à Londerzeel. Elle se trouve juste à côté de l'A12, une route où il n'y avait encore que peu de possibilités de se ravitailler en LNG.

Grâce à sa position centrale, l'aéroport national Brussels Airport est la porte d'entrée idéale de l'Europe. Brussels Airport Company est responsable de son exploitation et le développement durable des activités aéroportuaires est central dans sa strategie. Les cogénérations ont déjà prouvé leur utilité dans différents secteurs. Mais l'installation d'une cogénération dans un aéroport n'est pas une mince affaire.

Les pouvoirs publics locaux ont un rôle important à jouer dans la transition énergétique. Les choix politiques permettent de montrer l'exemple. La commune de Ham-sur-Heure l'a compris. Elle a consciemment investi dans des véhicules au CNG pour sa flotte. Bientôt la commune aura sa propre pompe CNG, un projet en collaboration avec le gestionnaire de réseaux ORES.

L'entreprise alimentaire familiale belge Puratos fournit des ingrédients à des boulangers, des pâtissiers et des chocolatiers du monde entier. Elle a l'ambition d'être neutre en CO2 en 2025. Elle a investi dans une cogénération, qui est l'une des méthodes les plus rentables pour générer de manière efficace de l'électricité et de la chaleur.

La transition énergétique est de plus en plus concrète. Les secteurs traditionnels sont également en train d'innover pour contribuer aux objectifs climatiques. Pour le transport et le chauffage, on investit massivement dans les combustibles alternatives. Ainsi, dans notre pays, il existe un projet test qui utilise EMAG, un combustible bio à base d'huiles naturelles ou d'huiles de friture usées, dans une installation de chauffage.

Maintenant que les mesures liées au coronavirus sont peu à peu assouplies, de plus en plus d'entreprises reprennent leurs activités et prennent des mesures pour travailler de manière sûre et hygiénique. Chez Elia, le gestionnaire du réseau électrique à haute tension, une task force est chargée de veiller à leur mise en place.

Dans le cadre de la politique climatique, les autorités attendent aussi des efforts de la part des écoles. La plupart des établissements ont un patrimoine ancien, dont ils diminuent peu à peu la consommation d'énergie. C'est le cas de l'Institut Mater Salvatoris, de Kapellen, une école secondaire qui compte 600 élèves.

Le mazout est de plus en plus combiné avec des sources d'énergie renouvelable. Ainsi, le secteur répond à l'intérêt croissant pour un transport et un chauffage plus respectueux de l'environnement. L'une des innovations à laquelle on travaille ardemment est représentée par les combustibles liquides neutres en carbone, comme le HVO.

Les autorités locales jouent un rôle important dans la politique environnementale et climatique de la Belgique. Plus de 400 villes et communes ont déjà signé le contrat du bourgmestre et se sont engagées à réduire fortement les émissions de CO2. C'est le cas, notamment, de la ville de Malines, qui a élaboré un plan climatique 2030 pour atteindre les objectifs. Sa nouvelle bibliothèque, qui a été installée dans un complexe monastique rénové, est un exemple de comment la ville rend son patrimoine moins énergivore.

La transition vers un système énergétique durable s'accélère. Dans ce contexte, un rôle important a été dévolu au groupe Elia, qui gère des réseaux à haute tension en Belgique et en Allemagne. Le Groupe investit des montants records pour permettre l'intégration de l'énergie renouvelable à grande échelle. Elia récolte aussi les fruits de ces projets, comme le montrent les résultats financiers de 2019.

Pour réaliser la transition énergétique, des recherches sont effectuées dans divers domaines sur des sources supplémentaires d'énergies renouvelables et les vecteurs énergétiques de l'avenir. En Allemagne, pays précurseur européen en la matière, on recherche activement des combustibles bio.