Un ensemble de solutions sera nécessaire pour atteindre les ambitions climatiques de l'Europe. Aujourd'hui, à peine un cinquième de notre énergie provient de sources renouvelables telles que le soleil et le vent. Les gaz renouvelables et neutres en carbone peuvent représenter un grand pas en avant.

La Belgique est l'un des principaux exportateurs de tomates en Europe. Le secteur ne se contente pas d'investir massivement dans de nouvelles méthodes de culture et dans des systèmes de production modernes. Il est également de plus en plus écologique. Le producteur de tomates Greet Biesbrouck de Pecq en est un bon exemple. L'entreprise produit sa propre énergie grâce à la cogénération et elle gère l'installation avec une plateforme digitale intelligente.

Dans de nombreux bâtiments publics, non seulement le bâtiment lui-même mais aussi le système de chauffage sont obsolètes. Afin d'atteindre les objectifs climatiques, de plus en plus d'administrations sont conscientes qu'elles doivent agir par rapport à leur patrimoine immobilier, c'est le cas de la commune de Schaerbeek. Elle a opté pour une nouvelle chaudière au gaz dans tous ses bâtiments.

L'éclairage public est un service essentiel que les communes rendent à leur population. L'ensemble du parc d'éclairage wallon va être remplacé par des sources moins énergivores et technologiquement plus efficaces. Pour cela, le gestionnaire de réseau ORES a lancé le projet e-LUMIN. D'ici 2030, elle équipera 455.000 points lumineux par des luminaires LED.

Le garage Mercedes Lambert de Namur a une histoire qui remonte à 1952. L'entreprise, spécialisée dans les véhicules utilitaires et les camions, est restée une entreprise familiale qui appartient désormais à la famille Pirmez. Elle vient de renouveler le système de chauffage de ses bâtiments.

De plus en plus de productions d'énergie verte sont raccordées sur les réseaux wallons. Le caractère intermittent des énergies renouvelables est un défi pour les gestionnaires de réseau. Pour permettre aux productions d'énergie verte d'aller au-delà des limites jusqu'ici imposées, ORES a adopté O-One, un algorithme développé par Blacklight Analytics, une spin-off de l'université de Liège.

De nouvelles formes d'énergie seront nécessaires pour réussir la transition énergétique. L'hydrogène renouvelable offre des perspectives intéressantes. Il peut être utilisé comme stockage pour les surplus d'énergie renouvelable, comme carburant pour les véhicules ou comme alternative au gaz naturel. Divers projets sont en cours dans notre pays pour acquérir des connaissances à ce sujet.

Il faut plus qu'une simple transition énergétique pour atteindre la neutralité carbone en Europe. D'autres secteurs, comme le secteur automobile, doivent également y contribuer en réduisant drastiquement leurs émissions CO2. Cela ressort d'une étude de l'opérateur de réseau Elia et de sa filiale allemande 50Hertz, présentée lors du Stakeholders Day virtuel de Bruxelles et de Berlin.

Progressivement notre mobilité tend à plus de durabilité. Nous le voyons dans le développement de l'électrique, mais aussi dans le succès croissant des véhicules au CNG. L'opérateur de bus Keolis, qui compte plus de 2 800 véhicules, a mis en service quelques bus au CNG sur son site de Neder-over-Heembeek. De même la commune de Watermael-Boitsfort a récemment acheté son premier bus au CNG.

Notre pays a franchi une nouvelle étape vers un marché européen intégré de l'électricité. Désormais, le réseau à haute tension d'Elia et celui du gestionnaire de réseau allemand Amprion sont reliés via l'interconnexion ALEGrO. La liaison a été officiellement inaugurée à l'hôtel de ville d'Aix-la-Chapelle. Les deux pays peuvent désormais échanger 1 gigawatt d'électricité, ce qui équivaut à la capacité d'une grande centrale nucléaire.

Pour approvisionner le pays en électricité, la Belgique dispose d'un vaste réseau de lignes à haute tension, d'une longueur de 9.000 km. Le gestionnaire du réseau Elia tient compte de plus en plus de l'environnement dans lequel on place les pylônes et les câbles. Surtout dans les parcs naturels.

La Belgique veut évoluer vers une société à faibles émissions de carbone d'ici à 2050. Le gaz vert est un élément essentiel pour atteindre cet objectif. L'entreprise agro-industrielle Cinergie, de Fleurus, en voit le potentiel et a donc investi dans une installation de biométhane. Elle a récemment été raccordée au réseau de gaz. Pour la première fois, plusieurs communes de Wallonie recevront du gaz vert.

L'efficacité énergétique des bâtiments joue un rôle important dans la réalisation des objectifs climatiques. Il y a encore beaucoup à gagner, en particulier dans les vieilles habitations et les bâtiments publics. La société de logement social Le Foyer Anderlechtois s'en est également rendu compte. Elle a décidé en 2015 de réaliser un projet de rénovation à grande échelle pour des logements sociaux. À cette fin, un contrat de maintenance et de performance énergétique a été conclu avec Luminus Solutions.

Le secteur de l'énergie est en plein changement. Pendant le quatrième Open Innovation Challenge du gestionnaire de réseau Elia des start-ups du monde entier ont été invités pour elaborer des améliorations susceptibles de rendre plus efficaces les activités quotidiennes des gestionnaires de réseaux de transport. Heptasense, du Portugal, a convaincu le jury. Ils ont l'opportunité de poursuivre le développement de leur projet au sein d'Elia.

De plus en plus de transporteurs choisissent le LNG comme combustible pour les longues distances. La quinzième station-service LNG de Belgique s'est ouverte récemment à Londerzeel. Elle se trouve juste à côté de l'A12, une route où il n'y avait encore que peu de possibilités de se ravitailler en LNG.

Grâce à sa position centrale, l'aéroport national Brussels Airport est la porte d'entrée idéale de l'Europe. Brussels Airport Company est responsable de son exploitation et le développement durable des activités aéroportuaires est central dans sa strategie. Les cogénérations ont déjà prouvé leur utilité dans différents secteurs. Mais l'installation d'une cogénération dans un aéroport n'est pas une mince affaire.

Les pouvoirs publics locaux ont un rôle important à jouer dans la transition énergétique. Les choix politiques permettent de montrer l'exemple. La commune de Ham-sur-Heure l'a compris. Elle a consciemment investi dans des véhicules au CNG pour sa flotte. Bientôt la commune aura sa propre pompe CNG, un projet en collaboration avec le gestionnaire de réseaux ORES.

L'entreprise alimentaire familiale belge Puratos fournit des ingrédients à des boulangers, des pâtissiers et des chocolatiers du monde entier. Elle a l'ambition d'être neutre en CO2 en 2025. Elle a investi dans une cogénération, qui est l'une des méthodes les plus rentables pour générer de manière efficace de l'électricité et de la chaleur.