D'après une enquête menée fin de l'année dernière auprès de 2.000 Belges, beaucoup de nos compatriotes épargnent non seulement pour eux mais aussi pour leurs enfants ou petits-enfants. La plupart des parents trouvent que 5.000 à 10.000 euros, c'est déjà une belle. Mais comment arrive-t-on à un tel montant ? Et est-il préférable de mettre l'épargne à son propre nom ou au nom de l'enfant ou petit-enfant ?