Les hôpitaux belges jouissent d'une excellente réputation et disposent de données et de technologies de plus en plus nombreuses qui leur permettent de développer des thérapies sur mesure. La crise du coronavirus montre clairement qu'il est nécessaire d'avoir des données pour effectuer des analyses et prévoir le mode d'évolution des vagues suivantes. Pour se tenir au courant des dernières évolutions, les centres de soins, comme l'UZA d'Anvers, collaborent étroitement avec des organismes scientifiques.