Les Belges assurent souvent leur maison, leur véhicules voire leur smartphone. Or il ressort d'une enquête que seulement 1 Belge sur 10 a souscrit une couverture décès pour couvrir sa famille contre les conséquences financières de sa disparition.