Investir dans les pays en développement signifie déployer des activités dans un contexte spécifique d'insécurité souvent plus grande que dans les économies bien établies. La société d'investissement BIO, qui s'est spécialisée dans la réalisation de projets dans les marchés frontières, connaît mieux que personne les risques qui y sont liés.