Ce n'est pas parce qu'on est déjà à la tête d'une équipe et qu'on s'occupe d'une des choses les plus importantes dans une entreprise, la recherche et le développement, qu'on ne peut plus se laisser inspirer par quelqu'un qui a eu d'autres expériences. C'est ce qui sera prouvé cette semaine par Hans Aerts lors de sa rencontre avec le CEO de BSH Belgium, Georges Van der Meulen.