Lundi, Elio Di Rupo a créé la surprise chez certains en annonçant qu'il ne serait pas tête de liste de à Mons aux prochaines élections communales. Un choix qui semble éminemment stratégique alors que se profilent en 2019 les élections pour l'Europe, la présidence du parti ainsi que celle du Parti des socialistes européens.