Elle a fait sensation au Parlement mercredi dernier. Sophie Dutordoir, nouvelle patronne de la SNCB, a en effet présenté aux élus son plan pour moderniser le chemin de fer. Un discours de changement, centré sur le client. Est-il pour autant crédible ?