Afin de survivre dans un écosystème aujourd'hui menacé par les géants du Net, RTL Belgique n'a pas d'autre choix que de licencier et de se réinventer. Mais cette sérieuse cure d'amaigrissement ne cacherait-elle pas d'autres ambitions ? Certains observateurs extérieurs interprètent en tous cas ce plan de transformation comme une étape nécessaire à la revente de la filiale belge. Alors info ou intox ?