L'acquisition d'oeuvres d'art au prix fort par de grandes fortunes nous amène à nous interroger sur la réelle valeur de ces biens, alors que l'art relève, par essence, plus du domaine de l'esthétique et du plaisir. Tels des placements en Bourse, l'art est-il un bon placement ?