Le syndicat libéral sort du bois. Mécontent du tax-shift lancé par le gouvernement fédéral, il propose un modèle fiscal alternatif visant à taxer les revenus du patrimoine de manière progressive pour diminuer la charge sur le travail.